En tant que fan de la littérature et de l’art, vous n’êtes sans doute pas passée à côté de l’empreinte de Proust. Cet écrivain français a marqué l’histoire avec ses œuvres qui sont toujours autant appréciées. Pour vivre pleinement le tourisme proustien en Basse Normandie, il est important de connaître les lieux essentiels à visiter.

Un passage obligé à Illiers-Combray

Après le succès immense des romans de Proust, le village de Combray décrit dans ses romans connaît aussi un succès. Vous y trouverez la Maison de tante Léonie, où le jeune Proust séjournait durant l’été. Pour la visite, il est conseillé de prendre un guide pour bénéficier d’une histoire complète et d’anecdotes intéressantes. Il y a un musée dédié à Proust basse Normandie juste à côté de la maison. Vous pouvez y trouver des lettres et des photographies, mais aussi des effets personnels. Pour terminer le tour d’Illiers-Combray, passez à la boulangerie si vous souhaitez pour goûter les très célèbres madeleines de ses histoires.

Trouville et ses manoirs

C’est dans cette partie de la Basse Normandie que Proust s’est inspiré de nombreux décors pour ses histoires. La plage de Trouville, décrié comme « la reine des plages » à cette époque a conquis le cours de Proust durant ses nombreux séjours. Il la décrit même dans une de ses lettres à Louisa de Normand. Découvrez dans cette ville le manoir des Frémonts, une demeure de l’oncle de son camarade de classe Jacques Baignières. Il y a séjourné une bonne partie en 1891 alors qu’il débute sa carrière dans l’écriture de nouvelles et d’articles critiques. Ce manoir donne sur la mer, mais aussi sur la campagne normande. Proust est subjugué par ce décor pendant plusieurs années. Il s’en est inspiré pour la villa La Raspelière dans La Recherche, mais aussi dans certaines scènes de Sodome et Gomorrhe.

Les été 1893 et 1894, Proust revient à Trouville, mais va loger dans l’appartement 110 de l’hôtel des Roches noires. Il y a écrit de nombreuses nouvelles dont Le Banquet et l’utilise comme modèle du Grand Hôtel de Balbec de La Recherche. Vous pouvez découvrir cet hôtel contenant maintenant des appartements privés depuis la plage de Trouville.

La promenade à Cabourg

À cause de son asthme, l’écrivain a dû passer beaucoup de temps au Grand Hôtel de Cabourg. C’est notamment grâce au roman À la recherche du temps perdu que celui-ci est devenu célèbre. Proust le décrit même comme le palais des mille et une nuits. Sur demande, vous pouvez effectuer une visite de la chambre de l’écrivain dans ce grand hôtel. Suivez les pas de Proust en Basse Normandie grâce à une promenade de 3,5 km dans ce village. Une balade en bord de mer qui vous offrira une superbe vue sur les collines des côtes.