A la recherche du temps perdu est considérée comme étant l’œuvre majeure de l’auteur Marcel Proust. Il avait consacré 16 ans de sa vie pour la rédaction de celle-ci, de 1906 à 1922. Les sept tomes ont été publiés entre 1913 et 1927, c’est-à-dire, après même sa mort en 1922.

Les contextes et les grandes divisions du roman

Le roman « A la recherche du temps perdu » a été écrit par Marcel Proust entre les années 1906 et 1922. Ce grand chef d’œuvre comprend 7 tomes principaux subdivisés en volume. En tout, il fait 14 livres. Bien que Marcel Proust ait rédigé cet ouvrage de son vivant, la publication des trois derniers tomes se réaliseront en posthume. Il s’agit d’un roman qui reflète le sens de la vie à travers une aventure ordinaire mais parfaitement décrite. Le héros de l’histoire n’est autre que le narrateur lui-même, un personnage dont on fait référence avec l’auteur. L’œuvre fait succès par sa traduction en anglais sous le titre de « In search of lost time ».

Les tomes publiés du vivant de Marcel Proust

Marcel Proust n’avait pas pu publier tous les tomes du roman « A la recherche du temps perdu » de son vivant. Jusqu’en 1922, avant sa mort, les quatre premiers volumes seulement ont été édités dont 1913 : Du côté de chez Swann en trois parties, 1919 : A l’ombre des jeunes filles en fleurs en trois parties, 1921 : Le Côté de Guermantes en trois parties et 1922 : Sodome et Gomorrhe en 2 parties dont la dernière se divise en quatre chapitres. Exceptionnellement, la deuxième partie du deuxième tome avait remporté le prix Goncourt après sa publication. Avec le quatrième tome, Marcel Proust fait un essai littéraire sur les homosexuels.

Les publications posthumes de Proust

Les trois derniers tomes de l’ouvrage A la recherche du temps perdu ont été publiés en posthume. Le cinquième tome intitulé la Prisonnière comportait trois parties a été édité en 1923, juste un an après sa mort. En 1925, La Fugitive, de son titre original a été publié sous le titre Albertine disparue. Finalement, le dernier tome Le Temps retrouvé a été édité. Ce dernier volume est une résolution sur les frayeurs vécues par le narrateur pendant toute l’aventure. Ces différents titres ainsi que les milliers de page qu’ils contiennent sont disponibles en anglais par « In search of lost time ».