Marcel Proust fut un personnage important de la littérature française du XXème siècle. Plusieurs écrits et de nombreux livres témoignent de son grand intérêt pour les belles-lettres. Mais par quel titre ou par quel ouvrage reconnaitrait-on particulièrement ce grand maitre ?

Les célèbres romans de Marcel Proust

Les œuvres romanesques constituent, pour ce grand écrivain français, le premier ordre dans ses réputations. Il en avait écrit toute une série de roman et y avait consacré une grande partie de sa carrière pour la conception de nouveaux numéros. On considère comme étant la plus importante des œuvres de Marcel Proust « A la recherche du temps perdu ». Cet ouvrage est paru en 7 tomes, tous disponible en édition Proust livre de poche. Ceci avait remporté le prix Goncourt en 1919. Autrement, on énumère, dans la liste des Marcel Proust livre, d’autres romans célèbres comme « L’Affaire Lemoine », « Lettre à sa voisine », « Jean Santeuil » et de nombreux autres titres encore.

Les poésies de Marcel Proust

En 1895, Proust publie « Les Plaisirs et les jours ». Il s’agit de son tout premier chef d’œuvre, un recueil de poésies classiques qui se compose en onze parties dont parmi lesquelles un dédicace en avant-propos, Fragments de comédie italienne, Portraits de peintres et de musiciens, la Confession d’une jeune fille et la Fin de la jalousie. Ses œuvres poétiques sont représentées dans le cahier Marcel Proust ainsi que d’autres  poèmes encore. Pour les adeptes de la bouquinerie, les recueils et les poèmes singuliers sont réunis dans des feuilles de Marcel Proust livre. On retrouve également des éditions des œuvres de Marcel Proust livre de poche.

La traduction des œuvres de Marcel Proust à travers le monde

Les œuvres de ce légendaire écrivain français traversent le monde. A travers les continents, ses ouvrages sont adaptés pour faire objet de traduction. Plus proche, des versions européennes sont disponibles dans la liste de Marcel Proust livre. De l’anglais « In search of lost time » ou  de l’espagnole« Em busca do tempo perdido » pour « A la recherche du temps perdu ». Cette œuvre fut également traduite en Japonais. D’autres œuvres figurent également dans la liste des traduites en autres langues comme « Lettre à sa voisine », « Journées de lecture », « L’Affaire Lemoine » et « Contre Sainte-Beuve ».